Passez en mode root et tapez dans la console:
dd if=/dev/hda of=/dev/hdc

Il faut désormais vérifier les partitions:
Lancez la commande fsck pour chaque partition du disque clone comme ci-dessous et répondez yes

si fsck pose des questions:
fsck /dev/hdc1
fsck /dev/hdc2
fsck /dev/hdc5
fsck /dev/hdc6
fsck /dev/hdc7
fsck /dev/hdc8
fsck /dev/hdc9
fsck /dev/hdc10
fsck /dev/hdc11
fsck /dev/hdc12
fsck /dev/hdc13
Voilà, votre disque a été sauvegardé

Clones à venir

Pour effectuer une nouvelle sauvegarde, vous devez éteindre le serveur, introduire le disque clone
dans le rack et démarrer l’ordinateur.
Ensuite, vous devez suivre la même procédure que pour la première sauvegarde.

Récupération après un crash

Si votre machine vient de crasher, il y a 2 possibilités pour la restauration:
• Seul le disque original est défaillant et le reste du matériel fonctionne, dans ce cas, enlevez le
disque clone du tiroir du rack et branchez le sur la nappe IDE1 en tant que maître. Démarrez.

• La machine entière est défaillante, dans ce cas, vous devez impérativement vous procurer une
machine identique en tous points car le système qui a été sauvegardé est destiné à ce seul type
d’architecture. Placez ensuite le disque clone sur la nappe IDE1 en tant que maître.